Pistolet à silex (gaucher), France, 18ème siècle.

Jouer pistolet à silex avec le bouclier Napoléon sur la poignée, en métal et en bois simulateur de chargement et le mécanisme de mise à feu.

Les pistolets à étincelles avaient un silex ou une pierre à silex qui, déclenchée par le marteau, produisait l'étincelle qui enflammait la poudre à canon. Toutes ces armes nécessitaient le rechargement manuel de leurs munitions après chaque tir. Les munitions, qui a été insérée à travers la bouche du canon, consistant en une poudre, la coquille taco et du papier, qui sert à maintenir les comprimés prise les deux précédents dans le canon.

Ces pistolets ont été utilisés comme armes d'autodéfense jusqu'au milieu du 19ème siècle. Leur gamme efficace était courte et souvent utilisée comme un complément à une épée ou un couteau. Les pistolets à étincelles étaient sujets à de nombreux problèmes par rapport aux armes modernes, en raison de l'humidité ou des coups accidentels.

En combat, ces armes étaient généralement utilisées pour un tir unique, car la méthode de rechargement était très lente et il n'était généralement pas temps de recharger. Par conséquent, les combattants après le tir ont été forcés de tirer leurs sabres ou épées ou d'utiliser le pistolet comme un blackjack, puisque les circonstances ne permettaient pas de le recharger à temps.

Napoléon Ier Bonaparte (1769-1821), Empereur de France (1804-1815), consolida et institua plusieurs des réformes de la Révolution française. Il est considéré comme l'un des plus grands génies militaires de l'histoire, conquérant de la plus grande partie de l'Europe. Il a commandé des campagnes de guerre très réussies, bien qu'avec certaines défaites similaires. Ses guerres de conquête agressives sont devenues les plus grandes opérations militaires connues jusqu'à ce moment en Europe, impliquant un nombre de soldats jamais vu dans les armées de l'époque.

Sentez le protagoniste des conquêtes napoléoniennes du début du 19ème siècle avec la reproduction DENIX de ce pistolet!

Commentaires

Partager mon opinion
Retour en haut