Pistolet de poche, Londres 1795

Reproduction du pistolet de poche conçu par Kumbley et Brum à Londres en 1795. Fabriqué en métal et poignées en simili plastique ivoire, avec mécanisme de simulation de chargement et de tir.

Les pistolets à étincelles avaient un silex ou une pierre à silex qui, déclenchée par le marteau, produisait l'étincelle qui enflammait la poudre à canon. Toutes ces armes nécessitaient le rechargement manuel de leurs munitions après chaque tir. Les munitions, qui a été insérée à travers la bouche du canon, consistant en une poudre, la coquille taco et du papier, qui sert à maintenir les comprimés prise les deux précédents dans le canon.

Les pistolets à étincelles ont été fabriqués dans une variété de tailles et de styles. Les plus petites mesuraient moins de 15 cm (6 po) de longueur, se glissaient dans une poche et pouvaient facilement être portées par les femmes.

Ces pistolets ont été utilisés comme armes d'autodéfense jusqu'au milieu du 19ème siècle. Leur gamme efficace était courte et souvent utilisée comme un complément à une épée ou un couteau. Les pistolets à étincelles étaient sujets à de nombreux problèmes par rapport aux armes modernes, en raison de l'humidité ou des coups accidentels.

En combat, ces armes étaient généralement utilisées pour un tir unique, car la méthode de rechargement était très lente et il n'était généralement pas temps de recharger. Par conséquent, les combattants après le tir ont été forcés de tirer leurs sabres ou épées ou d'utiliser le pistolet comme un blackjack, puisque les circonstances ne permettaient pas de le recharger à temps.

Revivez avec la reproduction historique de ce pistolet DENIX les meilleures batailles du XVIIIe siècle!

Référence 1098/L

Dimensions: 19.5 cm
Poids: 420 g
Epoque: Armes historiques S.XVI-XIX
Type de collection: Pistolets

PVP recommandé 33.19
Trouver d'autres répliques similaires ici:
Avec mécanisme Laiton Reproduction de l'original

Commentaires

Partager mon opinion
Retour en haut